Les franchises de sport low-cost

Les franchises de sport low-cost

Les franchises de sport low-cost

Pourquoi le sport est-il redevenu tendance

C’est l’une tendances sociétales les plus visibles ces dernières années : de plus en plus de Français et de Françaises se mettent au sport. Culte du corps et de la minceur, renforcé par le succès incroyable de vidéos sur Youtube destinés aux fans de fitness ? Preuve de l’efficacité des campagnes médiatiques institutionnelles qui qui mettent de plus en plus l’accent sur la prévention des maladies cardio-vasculaires et sur l’augmentation tendancielle du surpoids (malheureusement confirmée dans les chiffres) chez les Français ? Ainsi, les slogans gouvernementaux « Manger Bouger », « manger cinq fruits et légumes par jour », « Objectif 10.000 pas par jour», si ils sont parfois (souvent) tourner en dérision, n’en restent pas moins des succès de communication puisque pour le premier slogan est désormais rentré dans le langage courant. Est-ce encore les nouveaux phénomènes de philosophie de vie qui reviennent à la mode et qui associent bonne santé physique et bien-être ? Sans doute un peu de tout ça, comme le prouve une récente étude commandée par la Fédération française d’athlétisme, on se rend compte que les deux principales raisons pour lesquels les Français(e)s pratiquent le running sont : améliorer sa condition physique (58%) et être en bonne santé (58%) (les deux choix pouvant être cumulés).
Face à cette tendance sociétale, les principaux acteurs du secteur « musculation, fitness » ne sont pas restés les bras ballants et on bien compris qu’il fallait répondre à cette demande. Pour se faire, ils ont fait évolué leur image et leur stratégie. D’une part, en démocratisant leur prestation soit par une baisse de prix drastique soit par des abonnements, au prix élevé mais avec un nombre de prestations impressionnantes, le tout le plus souvent avec un accès illimité. D’autre part, beaucoup ont complètement repensé l’architecture, l’agencement et la décoration pour en faire un espace d’effort agréable, serein et moderne. Fini les machines à poids traditionnelles ! Bienvenue aux machines réglables électroniquement en fonction des programmes établis !
Une évolution radicale car le public visé et demandeur a lui aussi évolué. En effet, dans les salles de fitness, les clients sont à 70% des clientes ! Il fallait donc adapter le concept et l’ambiance à ce public majoritairement féminin. Enfin, les professionnels du secteur ont compris que cette demande n’était pas qu’urbaine. C’est pourquoi de nouvelles salles ont ouvert dans des zones moyennes, qui ne désemplissent pas.

La place de la franchise dans le secteur : chiffres clés
En France, le chiffre d’affaires du secteur est estimé à 2.5 milliards d’euros pour un nombre total de salles entre 4000 et 4500. Un marché encore atomisé (97% des sociétés propriétaires de salle ont moins de 50 salariés) et très peu structuré institutionnellement. Si, il y a quelques années, les grands groupes proposaient des abonnements visant une clientèle large, on se rend compte d’une segmentation croissante des acteurs : propositions low-cost, salle spécialisée dans une activité (biking, pilate, crossfit, etc.), une clientèle très spécifiquement visée (les femmes), etc. Le coût moyen d’un abonnement varie entre 42€ et 48€.
Les salles franchisées représentent 1100 à 1200 salles soit entre 25% et 30% des salles françaises. Un résultat intéressant et qui pourrait continuer à s’accroître avec les offres low-cost qui connaissent un succès grandissant !

Les franchises low-cost

Fitness Park : Filiale du groupe Moving (qui a été fondé en 1985), Fitness Park, lancé en 2009, compte actuellement 92 implantations sur le territoire national. Développé sous licence de marque, le prix proposé est attractif : 19.95€ le 1er mois puis 29.95€ les mois suivants. Salle de sport équipée d’une technologie moderne, vous pourrez y pratiquer musculation sur des plages horaires très larges.
Pour devenir franchisé l’apport personnel devra être de 150.000€ alors que les droits d’entrée sont fixés à 35.000€. L’investissement global sera de l’ordre de 600.000€.

L’Orange Bleue : Leader des salles de fitness/remise en forme dans le secteur de la franchise avec près de 400 salles réparties sur tout le territoire hexagonal ! Société créée en 1996 par Thierry Marquer, en Bretagne, dans la banlieue de Rennes. Le concept de l’Orange Bleue ? Mettre le sportif au centre de ses préoccupations : par le prix proposé d’abord (19.90€/mois) et par un suivi personnalisé. Lancée en licence de marque en 2006, l’Orange Bleue connaît un vrai succès commercial. L’apport personnel devra être de 50.000€ alors que les droits d’entrée sont fixés à 12.133€. L’investissement global sera de 200.000€ alors que le chiffre d’affaires réalisable après deux ans tournera autour de 250.000€. La redevance de fonctionnement est fixée à 550€ par mois et la redevance publicitaire à 2%.

Défi Gym Concept : Société créée en 2015 et lancée immédiatement en licence de marque, elle compte actuellement neuf implantations en France situées dans l’est de la France. Défi Gym Concept c’est deux formats possibles : Defitness (le petit format) et DéfiGyme (moyen format). Les prix des abonnements varient de 9.95€ à 29.95€. Les machines sont de dernière génération alors que des cours virtuels collectifs sont proposés. L’apport personnel est fixé à 45.000€ alors que les droits d’entrée sont fixés à 11.900€. L’investissement global et le chiffre d’affaires réalisable après deux ans varieront en fonction de votre zone de chalandise et du concept choisi.

Liberty Gym : Réseau créé en 2010 par trois personnes spécialistes du monde du fitness et de la remise en forme (Claude Rodriguez, Patrick Boillin et Catherine Urbanski). Lancée en licence de marque en 2012, le réseau compte actuellement 26 implantations sur le territoire national.
Liberty Gym ce sont des clubs ouverts 365 jours par an, sept jours sur sept de 6 heures à 23 heures non stop pour 29.95€ par mois. L’apport personnel devra être de 30.000€ alors que les droits d’entrée sont fixés à 15.000€. L’investissement global sera de 200.000€ pour un chiffre d’affaires réalisable après deux ans d’activité autour de 400.000€.

Conclusion
Le fitness est un marché dont les perspectives de croissance en France sont fortes. Deux tendances sont actuellement à l’œuvre : la segmentation et la baisse des tarifs. Une tendance dont les franchises de remise en forme pourraient et doivent profiter ! Ainsi, pas moins de quatre réseaux « low cost » existent dans le secteur. Si les investissements de départ sont importants (achats de machines, loyer du local) les bénéfices attendus ne sont pas négligeables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *