Ouvrir une franchise de cross-training

Ouvrir une franchise de cross-training

Ouvrir une franchise de cross-training

Cross-training, crossfit, circuit training ? Des expressions anglaises devenues à la mode depuis quelques années dans le monde du fitness. Mais que recouvrent ces notions ? Quelles sont leurs points communs et leur différences ?
Commençons tout d’abord par le cross-training, objet de cet article. Cette notion développe l’idée de faire du sport pour améliorer vos performances dans votre sport principal.
Par exemple : faire du vélo ou du ski de fond pour un marathonien car les deux premières activités l’aideront à améliorer son endurance, facteur fondamental pour son sport principal. Autre exemple : faire de la gymnastique pour tous les sports de combat car cela aide à optimiser ses capacités motrices et sa souplesse.
Quels points communs et différences avec le crossfit et le circuit training ? Tout d’abord, ce sont des activités qui se font généralement en petit groupe pour optimiser la motivation, un coaching plus personnalisé, une intensité de travail généralement haute (voir maximum), une variabilité des exercices proposés et des résultats visibles à court terme si l’assiduité et le sérieux sont au rendez-vous.
Notons toutefois qu’y compris dans le monde du fitness cross-training et crossfit sont considérés comme…synonymes. C’est ainsi que plusieurs réseaux franchisés dont nous allons parlé évoquent indifféremment les deux termes.
Mais d’où vient le crossfit ? Il a été fondé par un couple Greg et Laura Glassman en 1974. Le concept ? Combiner des exercices de force athlétique, de gymnastique, de sports d’endurance et d’haltérophilie. Crossfit est une contraction de « cross fitness » (entraînement croisé en français). En 1995, Greg Glassman ouvre son premier centre de crossfit à Santa Cruz. Le second ouvre en 2000 mais l’explosion du crossfit tient en fait à un film ? « 300 » et son succès international. On apprend que les acteurs ont été préparés physiquement en faisant du crossfit. Un buzz qui fait exploser le crossfit aux États-Unis. Autre événement, la même année, qui permettra à cette discipline de connaître un formidable essor : l’organisation des premiers Crossfit Games. La première salle en France dédiée au crossfit a ouvert à Bordeaux en 2013.

Les principaux réseaux de cross-training en France

Training Parc : Réseau créé en 2013 Cyril Delafontaine Rémi Pareau. Concept low cost, les salles de ce réseau comporte une zone de cross-training.
L’apport personnel est de 50.000€ alors que les droits d’entrée sont fixés à 15.000€. L’investissement global est estimé à 150.000€ et le chiffre d’affaires après deux ans d’activité est estimé à 375.000€. Les royalties s’élèvent à 3% du chiffre d’affaires hors taxes. Le type de contrat est une licence de marque.
Fitness Club Concept : Créé en 2009 et développé là aussi sous licence de marque depuis 2013, Fitness Club Concept propose au sein de son activité fitness des cours de cross-training, L’apport personnel est de 50.000€ alors que les droits d’entrée sont fixés à 15.000€. L’investissement global sera de 250.000€ alors que le chiffre d’affaires après deux ans d’activité est estimé à 330.000€. La redevance de fonctionnement est de 550€. La surface moyenne d’une salle sera comprise entre 700 et 900 m2.

Conclusion

Le cross training (ou crossfit) connaît depuis plusieurs années un engouement certain en France. Un concept qui plaît beaucoup pour le mélange des activités sportives et l’intensité requise par les exercices proposés. Une activité que le monde du fitness commence à intégrer dans ses salles, y compris les réseaux franchisés du secteur comme Training Parc ou Fitness Club Concept. Nul doute que d’autres réseaux en franchise emboîteront le pas de ces deux réseaux précurseurs car il y a peu de doute que le crossfit va continuer à être l’une des activités sportives à la mode pendant encore au moins plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *